La une

Retour

Les lauréats et lauréates des prix RVQC 2022

Samedi, 30 avril 2022

C'était ce soir, à l'occasion de leur cérémonie de clôture, que les Rendez-vous Québec Cinéma dévoilaient les lauréat·es longs métrages des Prix RVQC 2022 en compagnie de nombreux artistes et partenaires du festival. Synonymes de reconnaissance du talent des cinéastes québécois, les prix RVQC sont un encouragement à la poursuite de leur démarche artistique. Cette année, 82 000 $ en biens et services ont été distribués. Grande nouveauté cette année : le tout premier prix ON TOURNE VERT récompensant la Meilleure production écoresponsable québécoise a été remis à FALCON LAKE de Charlotte Le Bon !

Le jury du Prix Gilles-Carle, qui récompense un premier ou deuxième long métrage de fiction, a été décerné à Kaveh Nabatian pour son film SIN LA HABANA. Le réalisateur a reçu une bourse de 10 000 $ remise par Bell et Québec Cinéma. Une mention spéciale a également été accordée à Ky Nam Le Duc pour son film LE MEILLEUR PAYS DU MONDE.

Le Prix Pierre-et-Yolande-Perrault présenté par Hydro-Québec décerné au meilleur premier ou deuxième long métrage documentaire a vu sa bourse haussée à 15 000 $ en argent. Avec cette bonification, Québec Cinéma souhaite souligner davantage l'importance du genre documentaire et le travail des cinéastes qui font ces films essentiels. Deux films remportent les honneurs cette année : 305 BELLECHASSE de Maxime-Claude L'écuyer et LE MONDE APRÈS NOUS de Nicolas Lachapelle.

Le prix du Meilleur film franco-canadien, présenté par Unis TV, souligne le travail d'un réalisateur ou d'une réalisatrice de la francophonie canadienne. La bourse de 1500 $ en argent a été remise cette année à Rhayne Vermette pour son film STE. ANNE.

Le prix du Jury en herbe, récompensant le Meilleur long métrage de fiction de la sélection du Lab Québec Cinéma, a été décerné à la réalisatrice Catherine Therrien pour son film UNE RÉVISION, scénarisé par Louis Godbout et Normand Corbeil.

Le Prix Jacques-Marcotte, remis par la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), récompensant le Meilleur scénario de long métrage de fiction et assorti d'une bourse en argent de 10 000 $ offerte par la SARTEC et la Caisse Desjardins de la culture, a été remis à Ivan Grbovic et Sara Mishara pour LES OISEAUX IVRES.

Le Prix Luc-Perreault/AQCC, remis par l'Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) au Meilleur film québécois de l'année 2021 selon le vote tenu auprès des membres de cette association, assorti d'une bourse de 2000 $ offerte par l'AQCC, a été attribué au film ARCHIPEL de Félix Dufour-Laperrière.

De retour pour une deuxième année, le prix de la Meilleure websérie présenté par le Fonds Indépendant de Production (FIP), incluant une bourse de 1000 $ en argent, a été remis à Alec Pronovost pour son oeuvre COMPLÈTEMENT LYCÉE coscénarisée par Alec Pronovost, Sandrine Viger-Beaulieu et Charles-Alex Durand. Le jury a également décerné une mention spéciale au comédien Guillaume Laurin pour son travail dans LE BOEUF HACHÉ (OU LE TEMPEH) et FOURCHETTE (saison 3).

TOUT PREMIER PRIX ON TOURNE VERT

Le nouveau prix ON TOURNE VERT, coprésenté par Québec Cinéma et le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ), vise à récompenser la Meilleure production écoresponsable et à souligner les efforts des plateaux de tournage québécois les plus verts. Québec Cinéma est fier d'annoncer que la toute première production récipiendaire de ce prix est FALCON LAKE de la cinéaste et actrice Charlotte Le Bon ! Une bourse totalisant 5000 $ en biens et services lui sera remise.

Les critères d'évaluation des plateaux ont été déterminés par le BCTQ, qui a effectué le travail d'évaluation des films finalistes. Ce nouveau prix sera remis annuellement lors des Rendez-vous. Québec Cinéma, en collaboration avec le BCTQ et son comité de travail, mettra prochainement sur pied un appel de films pour permettre aux productions de s'inscrire pour la prochaine année.

Le comité de travail mandaté pour cette initiative est formé de Sylvie Quenneville, Directrice générale de Québec Cinéma, Anaïs Barbeau-Lavalette, réalisatrice, Hélène Messier, Présidente et Directrice générale, AQPM, Francesca Waltzing, Vice-présidente fictions et publicités AQTIS section locale 514 AIEST, Marie-Claire Lalonde, Directrice de production, Barbara Shrier, productrice, et Anne-Catherine Caron, responsable du Gala Québec Cinéma. Le comité sous la présidence de Québec Cinéma est mentoré par Caroline Voyer, Directrice générale du Conseil québécois des événements écoresponsables et membre de l'initiative On tourne vert.

PRIX LA FORGE QUÉBEC CINÉMA présenté par NETFLIX

Les douze finissant·es de La Forge ont eu la chance de vivre une expérience unique au coeur du Rendez-vous Pro ayant lieu dans le cadre des 40e RVQC. Les duos créatifs ont pu faire leur pitch de présentation de films longs devant des dizaines de producteur·rices en plus de voir leur projet évalué par un jury d'expert·es composé de Marie-Julie Dallaire, cinéaste, Kim McCraw, productrice chez micro_scope et Julie Groleau, productrice chez Couronne Nord.

C'est le projet VIVRE ET LAISSER VIVRE des cinéastes Jonathan Beaulieu-Cyr et Stéphanie Roussel qui s'est vu décerner la bourse de 10 000 $ en argent par le jury. Une mention spéciale a aussi été donnée au projet BUENAS NOCHES, MON AMOUR de Florence Lafond et Marie-Pier Dupuis.

Présentée par Netflix, La Forge consiste en une série d'activités couvrant tout le processus créatif de la fabrication d'un film à travers ses multiples formes d'écriture : scénario, image, montage et son. La Forge a rassemblé 6 duos de créatrices et de créateurs en immersion dans le but de développer leur projet de long métrage de fiction.

DU CÔTÉ DES COURTS MÉTRAGES

Les Rendez-vous et leurs partenaires ont également remis 5 prix du côté du court métrage lors du 18e Gala Prix Prends ça court !.

THE TRUSS ARCH de la cinéaste Sonya Stefan a récolté les honneurs pour la Meilleure oeuvre d'art et expérimentation, et s'est mérité une bourse de 20 000 $ en services présentée par Productions Réalisations Indépendantes de Montréal (PRIM).

La Caisse Desjardins de la culture a remis à TIBBITS HILL de Édith Jorisch le prix du Meilleur court métrage de fiction, assorti d'une bourse de 2500 $ en argent. Une mention spéciale a également été décernée au film LES OISEAUX DU PARADIS de Gabriel-Antoine Roy, avec un scénario de François Ruel-Côté.

Le prix du Meilleur court métrage documentaire présenté par Hydro-Québec incluant une bourse de 2500 $ en argent a été remporté par la réalisatrice Amélie Hardy pour son film LA VIE HEUREUSE.

L'oeuvre LA GROGNE réalisée par Alisi Telengut et scénarisée par Alisi Telengut et Dominique Dussault a reçu le prix du Meilleur court métrage d'animation, assorti d'une bourse de 1500 $ en argent remise par La Caisse Desjardins de la Culture.

Le prix du Meilleur court métrage coprésenté par la COOP Vidéo et par le Campus SAT a été remis à Aucéane Roux pour son film LE VENT DU SUD. Elle recevra une bourse de 1000 $. Le film LES ESCALIERS SONT EN PAPIER de Antoine Foley-Dupont s'est quant à lui vu décerner une mention spéciale par le jury.

Par: Québec Cinéma

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer

Mon agenda

À quoi ressemblera votre RVCQ?
10 jours, c'est bien vite passé. Pour rien oublier, vous avez juste à vous connecter.

Fermer

Mot de passe

{{ successMessage }}
{{ errorMessage }}
Soumettre
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer